Lorna Rhodes

par fabricefernandez

Lorna Rhodes, que nous avons modestement contribué à faire connaître à un public francophone (cf. Fernandez F., Lézé S., « Punir jusqu’à la lie », L’Homme, Revue française d’anthropologie, n°180) vient à Paris pour un cycle de conférences. Voici les dates de ces interventions :

Iris, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux

Lorna Rhodes

directrice d’études invitée à l’EHESS

Mercredi 26 mars, de 14 à 18h, salle 1, 105 boulevard Raspail

Devenir un cas pour soi-même. Le confinement en quartier de haute sécurité et le rêve d’une citoyenneté psychiatrique dans le cadre du séminaire Retour sur les inégalités sociales du PRI Médecine, Santé, Sciences sociales et du PPF Santé, Soins, Politiques sociales (au cours de cette séance, Richard Rechtman interviendra aussi sur le handicap psychique)

Mercredi 2 avril, de 11h à 13h, salle 7, 105 bd Raspail

Les quartiers de haute sécurité états-uniens et la trajectoire de l’exception dans le cadre du séminaire de Didier Fassin Travail moral et sens politique

Mercredi 16 avril, de 15h à 17h, salle 8, 105 bd Raspail

Racialisation et univers pénitentiaire aux Etats-Unis. Des statistiques à l’ethnographie dans le cadre du séminaire de Didier Fassin et Eric Fassin La racialisation en question. Constructions nationales et circulations transnationales

Les exposés seront en anglais, mais feront l’objet d’une traduction en français. Professeur d’anthropologie à l’Université de Washington, Seattle, Lorna Rhodes est l’une des meilleures spécialistes du monde psychiatrique et de l’univers carcéral aux Etats-Unis. Elle a notamment publié Emptying Beds. The World of an Emergency Psychiatric Unit (University of California Press, 1991) et Total Confinement. Madness and Reason in the Maximum Security Prison (University of California Press, 2004)

 

 

Elle interviendra par ailleurs le mardi 1er avril au soir à la MSH dans le cadre de la rencontre mensuelle du Groupe interprofessionnel des prisons. Elle est également désireuse de rencontrer des étudiants et des chercheurs travaillant sur l’univers carcéral en France.